Modélisation en santé

Le Centre d’analyse et de mathématique sociales développe de nombreux modèles mathématiques qui participent de travaux ambitieux dans le domaine de la santé, notamment en épidémiologie et en traumatologie. Une étude sur la rééducation des patients convalescents est également en projet.

Épidémiologie

Les études développées au CAMS dans le cadre des systèmes de réaction-diffusion ont permis des avancées en épidémiologie et dans l’étude de la pandémie de COVID-19. L’accent a été mis sur le rôle des voies de communication dans la diffusion des épidémies, que l’on a pu constater notamment en Italie en 2020. Les chercheurs ont ainsi proposé un modèle simple de propagation pour décrire ce renforcement des invasions biologiques par des routes préexistantes. Ils ont ainsi établi l’existence d’une vitesse de diffusion minimale, qui peut être assez grande, même lorsque le nombre de reproduction de base (R0) est proche de 1.

Pour en savoir plus : Communiqué de presse – Un  groupe  de  mathématiciens  mène  une  étude  sur  les  plateaux, rebonds et effets des comportements individuels dans les épidémies

Traumatologie

Le CAMS met également son expertise dans l’analyse de bases de données au service du projet TrauMatrix, qui réunit médecins, enseignants, chercheurs et professionnels de la donnée. En exploitant la Traumabase, registre de données médicales sur les traumatismes graves à l’échelle nationale, le partenariat de recherche vise à développer un outil d’aide à la décision pour les soignants dans la gestion des patients atteints de traumatismes graves.

Rééducation des patients convalescents

En se fondant sur les modèles déjà développés au CAMS pour la course à pied, les chercheurs du Centre projettent de travailler également sur la rééducation des patients convalescents, afin de les accompagner dans leur reprise d’une activité physique. Un malade en réadaptation cardiaque peut ainsi renouer avec l’exercice avec des séances de marche sur tapis roulant, qui sont adaptées en fonction de sa fatigue et de sa fatigabilité. L’effort demandé est calculé en fonction de données mathématiques, ce qui permet au patient d’économiser son énergie.

Principaux chercheurs impliqués

Projets financés

Pour en savoir plus

📰 Le CAMS dans les médias : Modélisation en santé.