La question de la modélisation en sciences humaines : mathématiques et informatique

Présentation et informations pratiques pour le séminaire 2018/2019 : voir ici

Henri Berestycki (directeur d’études à l’EHESS)
Jean-Pierre Nadal (directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche au CNRS)

Ce séminaire réunit les chercheurs du Centre d’analyse et de mathématique sociales et est destiné à un large public s’intéressant à la modélisation. Consacré aux développements des modèles mathématiques et des simulations numériques dans des domaines des sciences humaines et sociales qui se prêtent à une formalisation assez avancée, il concerne notamment les interactions sociales, l’économie, la finance, l’écologie, les dynamiques urbaines, la démographie, les sciences cognitives. Il se propose également de conduire un débat sur le statut et la pertinence des modèles mathématiques et des représentations informatiques en sciences humaines et sociales. L’analyse de cas spécifiques sera l’occasion d’examiner les conséquences de cette modélisation.


  • jeudi 24 janvier2019, 15h-16h30, à l’EHESS, 54 bd. Raspail, 75006 Paris, salle AS1-24 (1er sous-sol)

Gadi Fibich
Tel Aviv University
Diffusion of new products in social networks
Diffusion of new products that mainly spread through word-of-mouth is a classical problem in Marketing. This problem falls under the category of spreading on a graph, but it has unique characteristics that set it apart from e.g., spreading of diseases. In this talk, I will discuss how the diffusion is affected by the network structure, physical boundaries, temporal effects, and consumers’ heterogeneity.

  • jeudi 10 janvier 2019, 15h-16h30, à l’EHESS, 54 bd. Raspail, 75006 Paris, salle AS1-24 (1er sous-sol)

Jean-Michel Lasry
Ceremade, Université Paris-Dauphine, PSL
Modélisation de la dynamique de long terme de l’industrie pétrolière

La modélisation sur moyen et long terme de la dynamique de l’industrie pétrolière pose des problèmes particuliers. L’originalité des questions provient de l’interaction sur longue période d’une coalition monopolistique avec d’autres groupes d’agents économiques dans un cadre international qui exclut certaines formes de contrats. Des progrès récents des techniques mathématiques de modélisation, en l’occurrence la théorie des jeux à champs moyens avec joueur dominant, fournissent les outils quantitatifs nécessaires à la mise en équations de ces interactions économiques, industrielles et stratégiques. Le modèle ainsi construit rend compte des nombreuses données observées (prix, productions, investissements, stockage,..) sur longue période à l’échelle macro-économique. Le modèle met également à jour des mécanismes (de cyclicité notamment) qui passent inaperçus dans les tensions suscitées par l’inélasticité de la demande, les multiples enjeux et les aléas de toute nature qui entourent la production de pétrole.

  • jeudi 23 novembre 2017, 14h30 à 16h30, à l’IHP, 11 Rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris, Amphithéâtre Hermite

Dans le cadre du Colloque « Reaction-diffusion, Propagation, Modelling » qui marquera la fin du projet ERC ReaDi, à l’IHP du 20 au 23 novembre, une séance exceptionnelle du séminaire aura lieu selon le programme suivant :

14h30 :
Alessandro Zilio
Université Paris Diderot
Predators-prey model with competition, the emergence of packs and territoriality
I will present a series of works in collaboration with Henri Berestycki, dealing with systems of predators interacting with a single prey. The system is linked to the Lotka-Volterra model of interaction with diffusion, but unlike more classic works, we are interested in studying the case where competition between predators is very strong: in this context, the original domain is partitioned in different sub-territories occupied by different predators. The question that we ask is under which conditions the predators segregate in packs and whether there is a benefit to the hostility between the packs. More specifically, we study the stationary states of the system, the stability of the solutions and the bifurcation diagram, and the asymptotic properties of the system when the intensity of the competition becomes infinite.

15h30 :
Masayasu Mimura
Meiji University, Masashino University
Transition waves in a farmers and hunter-gatherers model of the neolithic revolution in Europe
The Neolithic transition is one of the most significant single developments in human history, which consists of a demographic shift from hunter-gatherers to farmers. Around 10000 years ago, the Neolithic transition started to spread of early farming in Europe. The radiocarbon dating performed by archeologists shows that the transition began from the site of the east part of Europe, which is nearby Turkey and named as Jericho, and then it spread to the rest part of Europe through a mutual interaction between farmers and hunter-gatherers. Archeological records reveal that the farmers expanded almost constantly into the region of hunter-gatherers. In this talk, I would like to propose a reaction-diffusion model to discuss transition wave of farmers from the focus on traveling waves in the model.

 


Archives :
année 2016/2017
année 2015/2016
année 2014/2015
année 2013/2014
année 2012/2013
année 2011/2012
année 2010/2011
année 2009/2010
année 2008/2009
année 2007/2008